Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 20:19


Je pleure, je suis Charlie.


 

Published by eternelfeminin - dans Débiles
commenter cet article
8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 20:59

Vous savez ce que c'est !
À chaque rentrée, c'est reparti pour les bonnes résolutions.

Et à chaque fois, les grands classiques "je vais manger mieux" et "JE VAIS BOUGER" !!


Tous les ans, je le dis ! Et même deux fois par an : en janvier et en septembre.  

Enfin, plus le temps passe, plus la période des bonnes résolutions s'allonge : maintenant, c'est plutot janvier - février et septembre - octobre.... le temps que je me décide ...

C'est vrai que l'offre mérite de réfléchir avant de choisir.

Y a des trucs, quand même. Tu te demandes si ça existe vraiment. Evidemment, des cours comme ils disent dans les magazines, y'en a pas chez toi. La salle polyvalente de ma ville, elle abrite les cours de pilates deux fois par semaine à 17 heures et c'est déjà bien. Ah, le plaisir de vivre en province !!

Bon, ça sent l'excuse à plein nez, comme une chaussure de sport usagée. Je vous l'accorde.

Alors, n'écoutant que mon courage à deux doigts, j'ai pianoté sur mon ordi et souscris à l'offre de coachclub (non, non, je ne suis même pas sponsorisée - gourde que je suis).

Et maintenantl, quand je veux, comme je veux, je fais LE SPORT que je veux.

 

Elle est pas belle la vie ?

 

bonnes resolutions-295x300

Published by eternelfeminin - dans Utiles
commenter cet article
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 10:33

« Aujourd’hui, nous lançons la campagne HeForShe. Je m’adresse à vous car nous avons besoin de votre aide. Nous voulons mettre un terme aux inégalités entre les hommes et les femmes, et pour cela, nous avons besoin de tout le monde. C’est la première campagne de ce genre, portée par les Nations Unies.

Nous devons mobiliser autant d’hommes et de garçons que possible, pour porter le changement. Nous ne voulons pas simplement en parler. Nous voulons essayer, et s’assurer que ce changement est possible.

Voilà six mois que j’ai été nommé Ambassadrice pour les Nations Unies. Plus je parlais de féminisme, plus je me rendais compte que se battre pour les droits des femmes était trop souvent associé à la haine des hommes.

S’il y a bien une chose dont je suis certaine, c’est que cet amalgame doit cesser. Une bonne fois pour toutes, la définition même du féminisme est l’idée que les hommes et les femmes doivent avoir les mêmes droits, et les mêmes opportunités. C’est la théorie de l’égalité politique, économique et sociale entre les sexes. »

J’ai commencé à interroger les assignations au genre il y a déjà bien longtemps.

J’avais 8 ans, quand on m’a qualifiée « d’autoritaire », à mon grand désarroi, parce que je voulais diriger la pièce de théâtre que nous allions mettre en scène pour nos parents. Mais ce n’était pas le cas pour les garçons qui voulaient le faire.

J’avais 14 ans, quand les médias ont commencé à me sexualiser.

J’avais 15 ans, lorsque mes amies ont commencé à quitter les équipes sportives, parce qu’elles ne voulaient pas avoir l’air « trop masculines », trop musclées.

À 18 ans, mes amis étaient incapables d’exprimer leurs sentiments.

J’ai décidé que j’étais féministe. Cela était une évidence pour moi. Mais mes recherches récentes m’ont appris que le féminisme est devenu un terme impopulaire.

Des femmes choisissent de ne pas s’identifier au féminisme. Apparemment, pour certaines femmes, le féminisme est vu comme étant un trop fort, trop agressif, un isolement, anti-hommes, et repoussoir.

Pourquoi ce mot est-il devenu aussi tabou ? Je suis britannique, et je pense qu’il est juste que je sois payée autant que mes collègues masculins.

Je pense qu’il est juste que je puisse prendre des décisions à propos de mon propre corps.

Je pense qu’il est juste que des femmes soient impliquées en politique et dans les décisions qui affectent ma vie.

Je pense qu’il est juste que socialement, j’aie droit au même respect que les hommes.

Malheureusement, je peux affirmer que dans aucun pays au monde, ces droits sont garantis aux femmes. Aucun pays au monde ne peut aujourd’hui se prévaloir d’avoir atteint l’égalité entre les femmes et les hommes. Ces droits sont considérés comme des droits humains élémentaires, et pourtant, je fais partie des privilégiées.

Ma vie est un privilège, parce que mes parents ne m’ont pas moins aimée parce que je suis née fille. Mon école ne m’a pas limitée parce que j’étais une fille. Mes mentors n’ont pas préjugé que j’irais moins loin dans la vie, parce qu’un jour, je donnerais peut-être naissance à un enfant.

Ces influences sont les ambassadrices de l’égalité qui ont fait de moi la femme que je suis devenue. Elles ne le savent peut-être pas, mais elles sont les « féministes introverties » qui changent notre monde. Nous avons besoin d’elles, qu’elles soient plus nombreuses encore.

Et si vous détestez toujours le mot, ce n’est pas le mot qui est important. C’est l’idée et l’ambition derrière qui sont importants, parce que toutes les femmes ne jouissent pas des mêmes droits que moi. En réalité, peu de femmes jouissent de ces droits.

En 1997, Hillary Clinton a fait un discours célèbre à Pékin, sur les droits des femmes. Malheureusement, nombre des changements qu’elle appelait de ses voeux à l’époque se font toujours attendre aujourd’hui. Moins de 30% de l’auditoire était composé d’hommes. Comment pouvons-nous promouvoir effectivement le changement si la moitié des acteurs seulement est invitée à participer à la discussion ?

Messieurs, je voudrais profiter de cette opportunité pour renouveler votre invitation officielle. L’égalité entre les femmes et les hommes est aussi votre problème. »

Car jusqu’à présent, j’ai vu le rôle de mon père, en tant que parent, être dévalué par la société, alors même que sa présence auprès de ses enfants était au moins aussi importante que celle de la mère.

J’ai vu de jeunes hommes souffrir de pathologies mentales, incapables de demander de l’aide de peur d’apparaître moins virils. Le suicide est la première cause de mortalité au Royaume Uni, devant les accidents de la route, le cancer, et les maladies cardio-vasculaires.

J’ai vu des hommes, fragiles et en manque de confiance en eux, à cause d’une vision erronée de ce qui constituerait la réussite au masculin. Les hommes non plus ne profitent pas des bénéfices de l’égalité.

On ne veut pas parler pas des hommes emprisonnés dans les stéréotypes de genre, mais je vois bien qu’ils le sont. Lorsqu’ils en seront libérés, cela entraînera naturellement des changements pour les femmes.

Si les hommes n’ont plus besoin d’être agressifs pour pouvoir être acceptés, les femmes ne seront plus contraintes à la soumission. Si les hommes n’ont plus à avoir le contrôle, les femmes n’auront plus à être contrôlées.

Les hommes et les femmes devraient se sentir libres d’être sensibles, émotif-ve-s. Les hommes et les femmes devraient se sentir libres d’être fort-e-s. Il est temps que nous appréhendions l’égalité comme un spectre, au lieu d’y voir deux idéaux distincts et opposés.

Nous devrions arrêter de nous définir les uns les autres parce que nous ne sommes pas, et commencer à nous définir pour qui nous sommes. Nous pouvons tous être un peu plus libres, et c’est pourquoi HeForShe existe. C’est une question de liberté.

Je veux que les hommes se saisissent de ce combat, pour que leurs filles, leurs soeurs et leurs mères puissent être libérées des préjugées, mais également pour que leurs fils s’autorisent à être vulnérables et humains eux-aussi, et qu’ils se réapproprient ainsi ces parts d’eux-mêmes qu’ils ont abandonnées, afin de devenir des versions plus complètes et plus sincères de ce qu’ils sont.

Vous vous demandez peut-être, qui est cette fille de Harry Potter et qu’est-ce qu’elle fait là ? C’est une très bonne question, je me la suis moi-même posée. Tout ce que je sais, c’est que ce problème me touche, et que je veux agir pour le résoudre.

Pour avoir vu ce que j’ai vu, et compte tenu de l’opportunité qui s’est présentée, j’ai considéré qu’il était de ma responsabilité de prendre la parole.

Edmond Burke a dit que « pour que le mal triomphe, il suffit juste de l’inaction des femmes et des hommes de bien ».

Dans mes moments de doute – et mon appréhension vis-à-vis de ce discours, je me suis rappelée fermement : si je ne le fais pas, qui le fera ? Si ce n’est pas maintenant, ce sera quand ?

Si vous avez des doutes similaires, lorsque des opportunités se présenteront à vous, j’espère que ces paroles vous aideront. Car la réalité est que si nous ne faisons rien, il faudra 75 ans, c’est-à-dire que j’aie approximativement 100 ans, pour que l’égalité salariale entre les femmes et les hommes soit atteinte. À travail égal.

15,5 millions de filles seront mariées de force pendant les 16 prochaines années. 15,5 millions d’enfants.

Au rythme actuel, il faudra attendre au moins 2086 pour que les filles africaines aient accès en masse à une éducation secondaire.

Si vous croyez à l’égalité, vous êtes sans doute l’un-e de ces féministes introverti-e-s dont je parlais un peu plus tôt. Et pour cela, je vous applaudis. Nous luttons pour bâtir un monde unifié, mais la bonne nouvelle est que nous avons déjà un mouvement unifié. Il s’appelle HeForShe.

Je vous invite à sortir de l’ombre, vous, les « féministes introverti-e-s », et à vous demander : si ce n’est pas vous, qui agira ? Si ce n’est pas maintenant, quand impulserons-nous le changement ?

Merci. »

Published by eternelfeminin - dans Utiles
commenter cet article
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 22:06

Vous l'avez sans doute remarqué, il y a sur internet des tutos pour tout :  pour cuire un oeuf mollet à la perfection (j'ai testé, je confirme, à la perfection), pour tronçonner un arbre immensément dangereux (je laisse la maneuvre aux spécialistes), pour fabriquer un bac à compost écologique et bon marché (j'en rève - je sais, on a les rêves qu'on mérite) ...

Des tutos pour tout et n'importe quoi ! Chacun y va de son exhibition !

  

J'ai découvert les tutos lors d'un week end girly avec ma soeur. On avait acheté toutes les deux la palette URBAN DECAY et nous voilà comme une poule devant un oeuf (à notre âge !) : COMMENT ON FAIT AVEC TOUS CES FARDS ?

 

tuto3

 

Alors on a tapé "tuto urban Decay" sur youtube. Et là, miracle, on s'est retrouvé avec toutes les pretty girls  de la planète. Elles étaient déjà passées à la palette N°3 de la dite marque (elles) ... Mais au moins, on a appris à flouter dans le creux de l'arcade, à faire un smoky d'enfer, et tout, et tout ...

 

Depuis, je me suis promenée dans l'univers des tutos de maquillage (une drôle d'aventure !) et j'ai trouvé LE blog de maquillage : celui de Lisa Eldridge. Un article sur le magazine Le Monde et la découverte de cette jeune femme de Liverpool, youtubeuse de folie, avec ses tutos qui, en plus, improve my english dans un univers I'm not fluent ... 

 

 

Lisa est une make-up artist talentueuse qui propose un blog adapté à chacune. Il y en a pour toutes, des pimpantes boutonneuses à celles un peu plus "fatiguées" (j'adore le make up lendemain de fête), des business women belles au quotidien aux stars hollywoodiennes, reines des soirs de party...

Et toujours avec beaucoup de naturel et de bienveillance. Comme j'aime.

 

Bref, un blog pour nous toutes !

 

 

 

 

 

Published by eternelfeminin - dans futiles
commenter cet article
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 11:15

200-600 30 1 article

Par hasard, l'autre soir, en ouvrant ma télé, je tombe sur un magazine de société, traitant d'un sujet qui m'interpelle : "Tout peut changer : Où sont les femmes ?"

 

Bien sur, un tel titre d'émission, ça me scotche. Je lâche immédiatement la zapette et écoute attentivement les invités, spécialistes à priori du sujet, ayant au moins une opinion éclairée.

 

Et là, malheur, un florilège de banalités, une succession de clichés, des a priori désespérants ...

Pourtant je suis certaine que l'intention était bonne. Mais voilà, la réalité rattrape les plus convaincus au coin d'une petite phrase ...

 

Quelques exemples* : 

Commentaires après le reportage sur les "nouveaux pères" :

 

"Les nouveaux pères sont formidables. Ils sortent les enfants en poussette, ils donnent le biberon, ils changent les couches .... Ils se féminisent !"

 

Et non, ces nouveaux pères ne se féminisent pas !

J'ai quelques infos à partager :

- Pousser un landau n'est pas féminin. Pousser un landau est utile pour véhiculer un enfant qui ne marche pas encore.
- Changer les couches (beurk) n'est pas féminin. Changer les couches est une simple question d'hygiène ....
- Donner le biberon n'est pas féminin. Donner le biberon est indispensable pour alimenter un nourrisson ...
C'est fou, non ? 


Débats sur le congé parental pris par l'homme dans le reportage :

 

"C'est très bien, mais cela va nuire à la carrière de ce Monsieur"

 

Oui, c'est bien, cette prise de conscience soudaine !
Et si plutôt que de faire porter ce risque à la seule femme, parce que, bien sûr, elle gagne moins, on acceptait dans les couples de le partager ? Et si les entreprises se comportaient mieux pour que les jeunes parents n'aient plus ce risque de carrière freinée ? 

 

À ce propos, une question d'une téléspectatrice : Comment faire pour refuser une réunion à 19h quand ma nounou finit son travail à 18h ?

     

Réponse d'un participant : "si vous êtes employée, faites valoir vos droits (35h).

Si vous êtes cadre, alors évidemment, c'est différent ...."

 

Comment entendre de tels propos ? Pourquoi accepter toujours cette règle absurde du présentéisme ? Mais regardons comment cela se passe chez nos voisins. Impulsons ces chartes de bonne conduite, régulant entre autres les horaires de réunions, pour le respect de la vie familiale de tous, hommes et femmes. Peut-on un instant douter que ce type de mesures est gage de performance pour les entreprises ?

Bon sang, Najad, il y a du boulot !! Courage !!

 

 

 

* Exemples cités de mémoire (désolée si les verbatims ne sont pas tout à fait exacts)

Dessin de Mr Christian Lacroix

Published by eternelfeminin - dans Utiles
commenter cet article
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 21:22

streetstyle nyfw14 garance-dore

 

Vous y avez cru, n'est ce pas ?

 

Le printemps, les premières jonquilles, tout ça !

 

Et bien NON, ce n'est pas fini. Il neige encore dans de nombreuses contrées.

Et quand il ne neige pas, il faut à nouveau FROID !

 

Un seul mot d'ordre pour éviter le rhume : les manteaux, à portée d'épaules !

 

Cela nous donne de belles occasions d'admirer les streetstyles des modeuses et de piocher des idées !

 

photo 5 

 

 

 

 

 J'adore ces manteaux camel ...

 

 

 

 

 

photo 4

 

 

 

 

 

photo 2photo 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et ce rouge, plein de Peps !

 

 

 

 

photo 3

 

 

 

 Ah, les longs manteaux masculins ! 

 

anna-gray garance-dore

 

 

 

 Et ce manteau immaculé, même sans neige, il est superbe, non ?

 

 annina-mislin garance-dore

 

 

 

Source : http://www.garancedore.fr/

Published by eternelfeminin - dans Styles
commenter cet article
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 14:02

C'est le principe de l'audition à l'aveugle, vous le connaissez bien.

Vous ne voyez pas l'artiste, vous l'entendez seulement.

Et cette fois-ci, un chant magnifique, mélodieux, harmonique qui vous a immédiatement conquis.

Bien sûr, vous avez voulu savoir qui chante !! Normal !

 

Mais voilà que l'oiseau s'est envolé.  Vous ne pouvez que regretter ce joli moment éphémère ...

 

Bonne nouvelle, vous allez bientôt pouvoir identifier ce joli chant, avec Birdify

 

Birdify est un projet d'application mobile développé par la société française Biosong, pour tous ceux, comme vous, qui ne sont pas ornithologues.

Le but : créer un moteur de recherche basé sur la reconnaissance des chants d'oiseaux.

 

Et oui, un shazam pour les chants d'oiseaux !

 

En enregistrant au gré de vos promenades le ramage d'un oiseau, Birdify vous permettra d'en connaître l'espèce parmi les 150 recensées en Europe tout en vous apportant des informations complémentaires sur son lieu d'habitation, son alimentation...

 

C'est chouette, non ?

 

 

Published by eternelfeminin - dans Graciles
commenter cet article
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 16:31

Mais que se passe-t-il ?

C'est quoi, ce vent nauséabond de théorie des genres ?

Comment est-il possible que des femmes, bien chanceuses dans nos pays (voir le chemin parcouru), puissent dénigrer les efforts de pédagogie auprès de nos petits face aux stéréotypes (voir clichés ou expérience ?)

Et c'est quoi, ce retour en arrière sur le droit à l'avortement en Espagne ?

 

Dîtes moi que ce n'est pas vrai.

Dîtes moi que nous n'allons pas renoncer.

Dîtes moi que nous n'allons pas nous laisser faire !

 

La liberté des femmes passe par la lutte, au quotidien,  contre les inégalités, qu'elles soient éducatives, sociales, professionnelles ...

 

Chacun doit oeuvrer dans ce sens. C'est à dire l'affirmer haut et fort, mais aussi transformer cette évidence en réalité objective, en faciliter concrètement sa déclinaison.

 

C'est parce que nous aurons continué à lutter pour l'égalité entre les femmes et les hommes que nos filles seront demain autonomes, libres de décider de leur parcours personnel et professionnel, et qu'elles vivront en parfaite harmonie avec leurs hommes.  

 

 

 

 

 

 

Published by eternelfeminin - dans Utiles
commenter cet article
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 21:10

Pour tous les fans de Gravity, cette petite vidéo en cadeau pour la nouvelle année !

 

Il s'agit d'un timelapse, c'est à dire d'une vidéo accélérée montée à partir des photos de la Terre vue de l'ISS, la station spaciale internationale, aimablement prêtées par la  NASA.

 

Ce nouveau montage a la particularité de présenter de manière spectaculaire une comète qui passe derrière la Terre (voir à 2 min 4 s). C'est BEAU !

 

Et pour celles qui se prennent pour Sandra Bulloch, regardez bien à la fin, cette silhouette qui gesticule,aperçue à travers le hublot.

 

Je vous l'assure : GEORGE CLOONEY IS INSIDE !

 

  

 

 

Je vous souhaite une excellente année 2014.

 

Qu'elle soit pour vous tous VERTIGINEUSE !

 

 

 

 

Published by eternelfeminin - dans Cinéphiles
commenter cet article
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 10:00
 
L'imposteur de Soweto a été démasqué !
Il a créé l'émotion des mal entendants comme celle, rétroactive, des services de sécurité les dirigeants du monde.
Le faux interprète en langue des signes qui gesticulait sur tous les écrans lors de la cérémonie d'adieux à Nelson Mandela tente de justifier sa piètre performance : victime d'une attaque de schizophrénie, être sous traitement, avoir entendu des voix et avoir perdu tous ses moyens ...
Mais le plus remarquable, c'est la sanction qui lui serait réservée  : il devra suivre des cours de .... langue des signes !!

J'aime beaucoup cette approche.
 
Et pourquoi pas réorienter les voleurs vers les métiers de l'aéronautique, reconvertir les tueurs en croque morts, envoyer les fraudeurs fiscaux en stage à Bercy ... (Ah mais c'est vrai, ça, on l'a déjà fait avec Jérome Cahuzac )
 
 "Mandela me donne envie d'être un homme meilleur"
 
PHOTOS. Cérémonie d'adieu à Nelson Mandela à Soweto
 
 
  
Published by eternelfeminin
commenter cet article

Le Blog De L'éternel Féminin

  • : Le blog de l'Eternel Féminin
  • Le blog de l'Eternel Féminin
  • : le blog des femmes qui ne font plus partie des fameuses ménagères de moins de 50 ans mais pas encore des seniors !
  • Contact

Qui Cherche Trouve !

Coups de coeur

agnes-obel-2
 
Agnès Obel
  (écoutez ici)          
                                                  
       
     
     
             sans-titre       
   
  Happy Chandara
    (découvrez ici
 
 
                  
 pennac 
 
Une fille, qui danse
    (lisez ici)
 

 

 

 

 

Archives

En ce moment, je teste ...

mad for

Mad For (by Madame Figaro)

L'appli pour les jours où, vu le temps, on ne sait pas comment s'habiller ! 

 

 

Retrouvez

En ce moment, je teste ... des applis

En ce moment, je teste ... le régim'nastique

Catégories

Vide dressing