Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 11:32

En ce début de mois de mars, je voudrais souligner l'étrangeté de la vie d'un blog.

Vous le savez, je ne suis pas très expérimentée, mais j'ai bien compris que certains articles ressortent plus que d'autres dans les moteurs de recherche.

Ainsi, depuis quelques jours, mon blog subit les attaques d'internautes à la recherche de Sacha Chevtchenko, vous savez, cette militante des droits de la femme ukrainienne. Je m'interroge. Pourquoi tant de clics sur mon petit article "Sex marketing pour la cause féministe" ? Une conviction débordante ? Une admiration dévorante ?Une résurgence du KGB ?

Je suis aussi abordée par des politiques, qui arrivent jusqu'à moi par l'article "le chemin parcouru", dans lequel plusieurs textes de lois en faveur des droits de la femme en France sont cités. Est-ce un effet de la présidentielle qui approche ? J'ai comme l'impression qu'une certaine fébrilité gagne les plus alertes ...

Amusant, non ?

mars attack 50354

Repost 0
Published by eternelfeminin - dans Inutiles
commenter cet article
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 20:39
Et pourquoi, quand je vais dans le métro à Paris, je ne rencontre jamais le contrôleur ? Est ce que ça a disparu le métier de contrôleur ? Comme le métier de poinçonneur ?  Vous savez celui qui faisait des p'tits trous, des ptits trous, toujours des p'tits trous ...

Pourtant, il y en a un que je voudrais bien rencontrer. C'est le contrôleur de bonheur.
Il parait qu'il déambule dans les couloirs du métro parisien, s'engouffre dans les rames et alpage les voyageurs, gaiement, juste pour les faire sourire.
  41242046 m

Il se pointe dans votre wagon et vous lance un "Mesdames et Messieurs, contrôle... des sourires !" Lui, c'est Emmanuel, le contrôleur de bonheur.

41241991 m

 

 

Un jour, Emmanuel en a eu raz le bol de croiser des Parisiens fermés comme des portes de prison. Alors il s'est mis à sillonner le métro avec une seule bille en tête : récolter le maximum de sourires.

 

 

 

 

 

Il débarque sans prévenir, son "gueulophone" en main, et ne vous lâche pas d'une semelle jusqu'à ce que vous lui décochiez un sourire. Ses victimes préférées ? Les grincheux du matin, les bougons du soir. Ceux là, il se fait un malin plaisir de les dérider.


sans-titre

 

 

 

A ce jour, le plus lumineux sourire qu'il ait croisé est celui de sa femme, qu'il a rencontré et demandé en mariage... dans le métro.



Découvrez le  blog du contrôleur de bonheur


Source : mylittleparis.com


 

Repost 0
Published by eternelfeminin - dans Subtiles
commenter cet article
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 11:10
Parce que j'aime bien Marni,
Parce que j'aime bien la démarche de H&M qui invite régulièrement des créateurs,
Parce que j'aime bien Marrakech,
Parce que j'aime bien la réalisatrice Sofia Coppola,
Mais surtout, parce que j'adore Brian Ferry, le dandy  crooner de Roxy Music !
Alors, juste pour le plaisir d'entendre à nouveau Avalon ... 

Repost 0
Published by eternelfeminin - dans Graciles
commenter cet article
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 19:36
imagesCAHMFHZTJ'avais cru que cette idée ne m'effleurerait jamais. Je me moquais doucement, je plaignais ces porteuses de culottes de grand mère tellement peu glamour. je me souvenais de la tête de Hugh Grant  lorsqu'il la découvrit sous la jupe de Bridget Jones ...

Et me voilà qui fait un article sur le "shapewear" ! Ne m'en veuillez pas ! La nuit et mes insomnies sont à la source de cet article.

Un enchaînement de pensées, totalement décousues, ...
Décousues ou sans couture, ?
Sans couture, je veux dire "sans démarcation" .... Sans démarcation, genre panty, culottes gainantes et autres dessous sculptants .... Non, pas ça. !

imagesCAADC8VDJe sais, le burlesque, les années rétro ... Ca revient. C'est même très mode. Voyez les défilés de haute couture (ici, Dior et Lanvin). 




Defile-Lanvin reference

 

defile-haute-couture-2012-chanel-et-dior-4480592

 
 
 
 
 
Ok, c'est joli ! Mais sur des mannequins de vingt ans qui pèsent 42 kilos. Nous, quand on commence à regarder ce genre de lingerie, ce n'est justement pas pour jouer la transparence. Au contraire, on a plutôt envie de planquer, de camoufler, ...

 

Mais quand bien même l'idée nous effleurerait, on ne va tout de même pas jeter aux orties cinquante années de luttes féministes pour en arriver là !

image3image2
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
 
 
La gaine comme le symbole de l'aliénation des générations précédentes ....


Souvenez-vous du deuxième sexe !


corset1910Tiens, pour le coup, je le ressors, cela vaut la peine : "Les coutumes, les modes, se sont souvent appliquées à couper le corps féminin de sa transcendance : la Chinoise aux pieds bandés peut à peine marcher, les griffes vernies de la star d'Hollywood la privent de ses mains, les hauts talons, les corsets, les paniers, les vertugadins, les crinolines étaient destinés moins à accentuer la cambrure du corps féminin qu'à en augmenter l'impotence. Alourdi de graisse, ou au contraire si diaphane que tout effort lui est interdit, paralysé par des vêtements incommodes et par les rites de la bienséance, c'est alors qu'il apparaît à l'homme comme sa chose. " *

*Texte de Simone de Beauvoir extrait du Deuxième sexe (1949)


Et parce que la dégaine n'est pas qu'une problématique de femme ...
 
 imagesCAY8LWXAimagesCARQ0MF9
 

           
  
















 

Repost 0
Published by eternelfeminin - dans Styles
commenter cet article
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 20:54

Grande photographe de mode, mais aussi de publicité, Dominique Issermann a eu un coup de coeur pour un lieu extraordinaire, les thermes de Vals, architecture de pierre (gneiss), oeuvre de Peter Zumthor (Prix Pritzker 2009).
imagesCAERX9MY

  Therme Vals facade Vals Graubunden Switzerland - 2005100

 

 

 

2107353153 interior Archdaily

 

 

 

 

Pendant trois jours, elle y a photographié Laetitia Casta en toute liberté. La magie du lieu transparaît dans les jeux d’ombre et de lumière tandis que le corps de Laetitia Casta esquisse en courbes ses formes féminines semées d’eau.

 

 

 

 

 

 

Une main se pose en ombre chinoise ....

 

  Unknown large

 

 

Un grand pan de mur redessine un outrenoir à la Soulages d’où surgit le corps de l’actrice …

 

 

  issermann-casta-04

 

  sans-titre

       


imagesCA1F938L





Dominique Issermann livre un ensemble de photographies à la fois minéral, poétique et sensuel, forcément.

 

 

 

Ce travail est exposé à la Maison Européenne de la Photographie à Paris jusqu'au 18 mars 2012.

casta-issermann-mep-vue-generale(1)
Informations pratiques :
MEP (Maison Européenne de la Photographie)
www.mep-fr.org
5/7 rue de Fourcy - 75004 Paris Téléphone: (33) 1 44 78 75 00
Plein tarif: 7 €
Tarif-réduit: 4 €
Repost 0
Published by eternelfeminin - dans Graciles
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 07:36
     
starwars2.jpg
         


 
Pour Harold ...(et tous les autres fans)

 



 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 
Repost 0
Published by eternelfeminin - dans Inutiles
commenter cet article
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 21:02

Plus que 2 jours pour voter ...  et l'occasion de découvrir Causette, plus féminine du cerveau que du capiton (...)


ON NOUS PREND POUR DES QUICHES !

 

 

355 articleEt de trois !

 

 En cette année 2012 riche en scrutins, je vous invite solennellement à passer dans l’isoloir dès aujourd’hui, afin de participer à l’élection de la Quiche d’or de l’an III causettien – et ses dauphines. Je vous ai mitonné une sélection de mes coups de gueule, de mes éclats de rire (jaune) et – il faut l’avouer – de mes nombreux effrois. Certaines de ces vingt-quatre quiches avaient déjà paru, d’autres sont inédites. Votre mission démocratique, si vous l’acceptez, sera de choisir les trois nommées que vous souhaitez voir sur le podium de l’an III, en ce début d’année du calendrier causettien – bronze, argent et or.

Après Nadine Morano (2010) et Le Dico des filles (2011), qui sera élu, pour un mandat d’un an, grand Timonier du monde des tartes ? Roulement de tambour…     À la rédac’, on s’y colle aussi ! Et on se retrouve dans le prochain numéro pour comparer nos choix. Suspens !

 

 

POUR SELECTIONNER VOS QUICHES

 

... Achetez Causette #21...  dans tous les kiosques. Et en plus, vous pourrez lire plein d'articles super intéressants !

 

 

 

POUR VOTER

 

Envoyer un mail à quiches @causette.fr en indiquant bien vos trois quiches préférées, dans l’ordre.

 

Vous pouvez aussi envoyer un courrier à Causette – Quiches d’or An III, 121, rue de Charonne, 75011 Paris.

 

Date limite du vote : mercredi 15 février à midi.

 

298_article.jpgMoi, c'est fait, j'ai voté  :

 

Quiche d'Or : le 2 (fausse couche criminelle)

Quiche d'Argent : le 7 (Affaire DSK, des mots pour le pire)

Quiche de Bronze : le 23 (ne perdez plus de temps a vivre)

 

 

 

Et vous ?

 

 

Toutes aux urnes, et que le suffrage parle !

 

 

logo causette

   

Repost 0
Published by eternelfeminin - dans Utiles
commenter cet article
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 20:16

C'est le moment de ressortir ses aiguilles et ses pelotes de laine.

 

panier



mitainesphoto4320Tricoter des mitaines pour s'occuper les mains ...  

    Tricoter un bonnet pour se vider la tête ...

Tricoter des chaussettes pour prendre son pied ...

                

imagesCAMDD58I                

(ou l'inverse pour que ça rime !! Mais vous avouerez que cela a moins de sens ou pas le même ...)                        


elisabeth Oui, c'est le moment. Car voyez-vous, tricoter est tendance.

Je sais que les féministes à l'époque ont jeté les pelotes aux orties. Elles les considéraient, à raison, comme un outil du patriarcat pour garder les femmes à la maison.

jules et jim

42511lilyD 9445Web

 

 

 

 

Mais avec le XXIe siècle, nous avons assisté à un étonnant retour en grâce du tricot. Le passe-temps de mémé est devenu tendance. Internet a largement contribué à ce renouveau, via les blogs, les réseaux sociaux ou les sites communautaires. Les passionné(e)s y montrent leur travail, trouvent des conseils, échangent leurs savoirs.
        

 

 

  tricoterletg

 

 

"On ne tricote plus exclusivement pour s’habiller mais pour s’exprimer. Des collectifs artistiques comme les Texanes Knitta Please, pionnières du graffiti en laine qui enveloppent les poteaux des villes d’écharpes bariolées, ou les Wool Warriors de Knit the City, qui habillent les cabines téléphoniques londoniennes.


cabine telephonique

 

 

 

 

 


Autre jeu de mailles, une communauté confectionne des mitaines rouges pour la statue de Lénine à Seattle ou des chaussettes pour les chevaux de bronze de Central Park. L’artiste Dave Cole fait tricoter un drapeau américain géant par deux grues manipulant des poteaux de bois dans la cour du Mass Moca. Des milliers d’anonymes laissent libre cours à leur fantaisie, postant leurs créations sur le Web ... / ...*"

paris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



coeur

Je suis sûre que vous n'imaginiez pas tout cela, assise au coin du feu.

C'est vrai qu'on peut tout simplement trouver du plaisir à tricoter ...

Oui, tout simplement, et c'est déjà bien !



* Marie Lechner - libération.fr  

Repost 0
Published by eternelfeminin - dans Subtiles
commenter cet article
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 13:08

Et oui, il neige. et c'est si beau !


imagesCAVC2TUCimagesCA6GAT2U





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 imagesCAOQ2N8C

imagesCA0B4K0C

 

 

 

 

 neige-tour-eiffel

 

 

 Neige scalewidth 630



  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il neige à Paris, mais aussi à Istanbul, m'a dit ma soeur ...

 imagesCA0EMH4R

 

20100127PHOWWW00262imagesCAPNIOWD

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 imagesCAN4DEPFimagesCA05166O

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  imagesCA2PQCWA

 

D'autres photos sur l'album dédié ! Bon et beau dimanche à tous !

 

 

 

Repost 0
Published by eternelfeminin - dans Subtiles
commenter cet article
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 20:40

250px-Julie Lebrun als BadendeJean-Baptiste Grenouille. Ce nom est sorti comme par miracle de la bouche de mon compagnon lors d'un jeu télévisé. La question ultime .... et il a la réponse ! La bonne réponse !!!

Malheureusement, nous ne sommes pas sur le plateau télé, pas même en direct à la radio. Non, nous sommes assis confortablement dans notre salon, mais tellement motivés et pris par le jeu que l'on répond comme si les millions en jeu n'attendaient que nous. Et oui, c'est bien Jean Baptiste Grenouille, le personnage génial et abominable du livre "Le Parfum" de Patrick Süskind.

 

Ce nom sort de sa mémoire profonde et me précipite à mon tour dans les affres du souvenir olfactif. Je dis "affres" car les souvenirs olfactives sont souvent très forts et parfois perturbants.
Deux chocs s'imposent instantanément :

 

refectoire150

Le premier, celui d'un retour aux sources. Visite du pensionnat de mes jeunes années adolescentes. L'odeur du réfectoire qui, dès le couloir, m'assaille ... Le souvenir de ces moments de gaieté, mais si disciplinés, tellement amicaux, mais si loin de la chaleur familiale, si enrichissants, mais tellement coupés du monde ...

 

imagesCAB961ELLe second, un flacon de parfum. Femme, de Rochas. C'était le parfum de ma mère. Je l'entrouvre quelquefois, je m'enivre des effluves maternelles. Je la revoie maquillée, en robe du soir, se prêtant avec grâce au jeu des festivités que son rôle d'épouse imposait...

imagesCAEL1X7T



J'ai lu un jour que la mémoire du parfum maternel nous conduisait inconsciemment et invariablement dans le choix de notre propre parfum. Et c'est vrai que je tourne depuis toujours autour de ces notes chyprées et florales  ... Ah, la magie du parfum ! Faîtes le test, vous verrez, c'est surprenant !

Repost 0
Published by eternelfeminin - dans Subtiles
commenter cet article

Le Blog De L'éternel Féminin

  • : Le blog de l'Eternel Féminin
  • Le blog de l'Eternel Féminin
  • : le blog des femmes qui ne font plus partie des fameuses ménagères de moins de 50 ans mais pas encore des seniors !
  • Contact

Qui Cherche Trouve !

Coups de coeur

agnes-obel-2
 
Agnès Obel
  (écoutez ici)          
                                                  
       
     
     
             sans-titre       
   
  Happy Chandara
    (découvrez ici
 
 
                  
 pennac 
 
Une fille, qui danse
    (lisez ici)
 

 

 

 

 

Archives

En ce moment, je teste ...

mad for

Mad For (by Madame Figaro)

L'appli pour les jours où, vu le temps, on ne sait pas comment s'habiller ! 

 

 

Retrouvez

En ce moment, je teste ... des applis

En ce moment, je teste ... le régim'nastique

Catégories

Vide dressing